ZD & locavore

Une démarche familiale

Gaspilleuse et grande consommatrice, c’est à la naissance de mon 1er que je me suis sensibilisée à mon environnement et à mon mode de consommation. Au fil du temps, et avec l’aide de ma famille et de mes amis, mais aussi de mes lectures, de conférences, de rencontres, … nous nous sommes améliorés. Depuis, nous avons parcouru notre petit chemin, nous fabriquons le plus possible nous mêmes, sommes adeptes des 2nd mains, achetons en plus petites quantités, recyclons, réutilisons, réfléchissons chaque achat … Rien n’est parfait, mais nous poursuivons notre voie qui chaque jour, nous réjouit. Notre petit chemin s’est agrandi vers le minimalisme, le local, le DIY …

Jérémie Pichon
Conférence ZD
2018

L’ouverture d’esprit, et l’absence de jugement est pour nous très important. Nous n’imposons rien, chacun est libre d’avoir une autre approche. Nous le respectons et nous nous accommodons avec les familles avec lesquelles je travaille.

Auteure d’un blog de vie-de-maman, minimaliste et zéro-déchet, que j’ai fermé courant 2020, afin de consacrer tout mon temps libre à mes chères petites têtes blondes.

Côté cuisine

Grande passionnée de cuisine mais aussi de diététique et de sport, adepte des recettes healthy mais pas que, persuadée que l’alimentation joue un rôle tout particulier dans le maintien de la santé, j’apporte toute mon attention sur le choix de mes produits.

Notre panier de légumes

C’est donc tout naturellement que je me suis orientée sur une gamme de produits bios ou raisonnés, et le plus possible locaux, privilégiant les petits producteurs de ma région.

La plaine de Versailles en est d’ailleurs très riche, et promeut, de plus en plus, leur savoir faire en organisant des rencontres.

Nos producteurs et/ou enseignes commerciales

  • Ainsi, la viande et la charcuterie proviennent de mon boucher de quartier.
  • Le poisson est acheté à la poissonnerie ou à défaut en épicerie bio.
  • Nos fruits et légumes sont achetés sur le marché et proviennent de la « ferme des Alluets », située à Bouaffes dans les Yvelines, pratiquant l’agriculture raisonnée.
L’étal de la ferme des alluets
  • Nos œufs proviennent de fermes des Yvelines (l’origine peut varier) où le cas échéant de notre épicerie bio.
  • En saison, les pommes et poires sont cueillise par mes enfants et moi même aux vergers de Plaisir, pratiquant l’agriculture raisonnée.
La cueillette au verger
  • Les condiments, céréales, légumineuses, farines, crèmes végétales, certains fruits, huiles, oléagineux, certains fruits secs, chocolats …, sont achetés en épicerie bio
Nous favorisons l’achat en vrac
  • Le lait, la base pour nos yaourts, certains yaourts, fromages blanc, beurre, cornichons, chips, certaines légumineuses, certains sirops et jus de fruits, …, proviennent de la « boutique gourmande » de la ferme de Grignon.
  • Nos fromages sont achetés en majorité sur le marché ainsi que nos fruits secs et certains oléagineux que nous achetons en vrac.
Retour du marché
  • La majorité de notre jus de pomme, provient de chez ma tante qui produit son propre jus avec les pommes de son jardin.
  • La plupart de nos sirops sont artisanaux et sont achetés à de petits producteurs au gré de nos voyages, promenades.
  • Le savon noir que nous utilisons pour le nettoyage, le savon de Marseille utilisé pour le lavage des mains ou les changes ainsi que les paillettes entrant dans la composition de notre lessive maison provient de la savonnerie Marius Fabre.
Notre savon de Marseille à l’huile d’olive, que nous achetons en vrac
  • Cette liste n’est pas exhaustive, j’en oublie certainement, de plus, nos découvertes de nouveaux producteurs et filières nous amènent régulièrement à agrandir notre champ des possibles.

Nous privilégions le plus possible les produits achetés en vrac, et emmenons quand cela est possible nos propres contenants.

Notre placard

Notre label « Fait-maison »

Le fait-maison est une valeur importante du Zéro-déchet. De ce fait, je cuisine énormément

  • Yaourts, entremets et crèmes desserts
  • Compotes
  • Gâteaux, desserts et goûter
  • Plats, pâtes à tarte, purée …
  • Les soupes et gaspachos
  • Sauces et marinades
  • Confitures, gelées et coulis de fruits
  • Certains sirops (comme mon sirop de lavande, provenant du jardin de mes parents)
  • Certaines glaces ou sorbets

J’aime cuisiner des plats complets et équilibrés souvent inspirés de la cuisine végan ou veggie.

Côté goûter, bien que le plaisir de délicieux gâteaux et douceurs sucrées nous réjouissent. Nous apprécions aussi la simplicité d’un fruit de saison, de pain accommoder d’un carré de chocolat ou de fruits secs.

Nous varions les plaisirs !

Quand à l’eau, nous utilisons celle du robinet, les avertit peuvent avoir de l’eau pétillante provenant de notre « soda stream ».

Cependant, les familles qui le souhaite peuvent ramener de l’eau minérale en bouteille.

Coté entretien

Nous utilisons des produits naturels tel que le bicarbonate, le vinaigre blanc, le savon noir…

Ma lessive écologique faite maison
  • Le linge est nettoyé avec une lessive écologique faite maison. Il ne possède aucune odeur, mais nettoie le linge efficacement et est hypoallergénique. Seul un rajout de percarbonate est effectué pour le linge blanc.
  • Les sols sont nettoyés au savon noir ainsi qu’une grande partie des jouets. Le reste passant en machine.
  • Les vitres et les miroirs sont nettoyés au vinaigre blanc ménager.

Le linge et les couches

Hormis les mouchoirs en papiers écologiques mais jetables (plus hygiénique en cette période et bien plus pratique d’utilisation pour des enfants), je n’utilise que du linge lavable.

  • Le plan à langer est recouvert d’une serviette, propre à chaque enfant et changé quotidiennement.
  • La toilette lors du change est effectué avec des gants de toilettes qui sont immédiatement mis après utilisation, dans un sac en tissus, lui même stocké dans une poubelle fermée.
  • Pour les bébés, le lavage des mains est effectué avec des gants de toilettes prévu a cet effet.
  • Idem pour le débarbouillage post-repas.
  • Les serviettes de tables et les tabliers de protections sont lavables
  • Nous ne possédons pas de sopalins, mais avons une multitude de chiffons, chiffonnettes, torchons prévu pour éponger ou nettoyer les divers accidents de la vie avec des enfants (ou non d’ailleurs)
  • Les éponges sont lavables et sont changés très régulièrement
  • La vaisselle à la main est faites à la brosse de la même manière que les biberons sont nettoyés au goupillon.
Nos éponges lavables
Ici des « tawachis »

Côté couches, nous n’imposons rien. Les couches lavables sont les bienvenues, autant que les jetables.

A noter: Le papier WC est certes en papier recyclé, mais à toujours sa place dans nos toilettes 😄

Les sorties

C’est un choix que nous avons fait de venir habiter en plein centre ville,
face à la gare routière et à 2 min de la gare SNCF.

Ainsi, nous avons revendu ma voiture et lui avons préféré le vélo.

Mon vélo

Mais avec tout ce petit monde, le vélo s’est vu remplacer par les poussettes.

Les poussettes

Ainsi et de toutes saisons, nous réalisons tous nos déplacements à pieds.

Equipements

Nous achetons très peu neuf, favorisant la créativité, le DIY, le détournement d’utilisation, le recyclage et l’achat d’occasion.